Site officiel de Green Village Foundation
Rapport d’activités 2018

Rapport d’activités 2018

L’ONG Green Village Foundation dans l’exécution de ses taches en 2018, a bénéficié d’un partenariat avec l’UNHCR pour l’intégration Locale des réfugiés.

I Situation

EFFECTIF DES PBS

  • Au cours de la période: L’effectif des PBS a diminué.

Cette diminution est due aux appuis octroyer aux certains PBS valide et l’âge de travailler

  • Stratégie de gestion des PBS : Des sensibilisations ont été menées afin d’améliorer le niveau de vie des PBS. Il s’agit d’un travail concerté qui se fait entre le service social et le volet livelihood de manière à octroyer des AGR aux PSB en capacité de mener les activités ou les inscrire en formation professionnelle. Lorsque les AGR sont octroyées à des PBS, un accompagnement en assistance financière se poursuit sur 3 à 6 mois avant de l’arrêter. Toutefois, aucun d’entre eux n’est encore désactivé de la liste des PBS en attendant d’apprécier les changements possibles d’amélioration des conditions d’existences escomptées à travers l’octroi d’un appui AGR.

 

  • REALISATIONS D’ECOUTES INDIVIDUELLES

Les problèmes recensés portent comme toujours sur les demandes d’assistance financière, de logement, d’allocation de naissance, des problèmes de santé et de subsistance en ville.

  • Au total, 47ont été réalisées en ville et au camp pour 25 femmes 22 hommes suivis d’accompagnement psycho-affectif, d’appuis/conseils et d’orientation.
  • APPUIS FINANCIERS ACCORDES: 4bénéficiaires
  • Appuis aux PBS : 0 PBS ont été assistés sur une base mensuelle au cours de la période.
  • Appuis ponctuels : 2
  • Allocations de décès : 02 cas d’appuis décès ont été octroyés aux familles éplorées

SGBV

  • Renforcement de capacité pour les membres des clubs d’éveil en vue de maintenir la prévention des violences sexuelles et sexistes…
  • 02 nouveaux cas ont été enregistrés dont 02 cas accompagnés sur le plan psychosocial médical et affectif

LIVELIHOODS

  • Enjeu majeur : Autonomisation

Stratégie :

  • Promouvoir les activités génératrices de revenus des réfugiés et
  • Développer leur niveau éducatif.

Elle se décline en 2 volets

A/. L’AUTO EMPLOI :

  1. LE PROGRAMME D’EVEIL ENTREPRENEURIAL
  • Dessessions de sensibilisation et d’information ont été réalisées. : Ces sessions ont permis de renforcer la compréhension des bénéficiaires sur le processus de mise en œuvre du projet surtout les activités de livelihood,
  • 2 sessions de formation en création et Gestion des AGR au profit de 41 bénéficiaires.

 

  1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE
  • Tout au long de la période, 25 demandes de formation professionnelle ont été enregistrées
  • 14 bénéficiaires ont été inscrits
  • 12 bénéficiaires étaient déjà en formation en fin 2017, ce qui porte l’effectif total des bénéficiaires de la formation professionnelle à 36
  • Sur ces 36bénéficiaires :
  • 15ont terminé leur formation
  • 07 cas d’abandon
  • 03 cas de bénéficiaire réinstallé
  • 11 en cours
  • Cas d’installation : Sur les 15 bénéficiaires ayant terminé la formation cette année, 9 ont été installés dans les divers métiers suivants ((dessin bâtiment, infographie/multimédia, menuiserie alu, menuiserie bois, coiffure et tresse, couture)

 

  • VISITE DE SUIVI

Les visites de suivi, d’accompagnement et de conseils permettent aux bénéficiaires de mieux gérer leurs activités économiques et améliorent le comportement de ceux qui sont en formation professionnelle.

B/. L’EMPLOI SALARIE : pour les diplômés

  • Stage d’immersion professionnelle 15 demandes ont été enregistrées, et 7 sélectionnés pour le stage

 

III/. Difficultés rencontrées

  • Malhonnêteté des réfugiés : Avec la complicité de sa maman et du maitre d’atelier, citons le cas d’une ivoirienne inscrite en formation professionnelle qui n’a jamais mis pied à l’atelier
  • L’inaccessibilité des réfugiés pour cause de téléphone portable non joignable.
  • Malgré toutes nos sensibilisations et informations sur les plafonds des subventions AGR, presque tous les réfugiés ayant participé aux dernières formations AGR soumettent toujours des projets à des coûts largement supérieurs au plafond communiqué.

 

 EDUCATION

 Primaire et Secondaire

Niveau Effectif Total
Ville camp Requérants Asile
Primaire 115 197 32 344
Secondaire 82 158 0 168
Total 197 355 32 584

 

584  refugiés en l’âge scolarisable ont été appuyés

 

 SANTE

ACTIVITES SIDA

Dans le cadre des activités de lutte contre le VIH/SIDA au sein de la population des refugiés au Togo, une formation  a été donnée à  vingt (20) pairs éducateurs (PE) réfugiés.

Cette formation a été suivie d’une campagne de sensibilisation couplée de dépistage du VIH.

  • Cas d’hospitalisation
  • 02 cas d’hospitalisation (maternité, chirurgie, psychiatrie, neurologie, pédiatrie, rhumatologie, traumatologie)
  • NOUVELLES NAISSACES ET CAS DE DECES

 

  • 03 cas de décès pour causes …..

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Style switcher RESET
Body styles
Color scheme
Color settings
Link color
Menu color
User color
Background pattern
Background image